RS-S10 SCC

RS-S10 SCC
RS-S10 SCC

RS-S10 SCC est un mélange de béton, autoplaçant, haute performance, à durcissement rapide, modifié aux polymères, conçu pour les réparations de béton. Il est mélange de béton autoplaçant de réparation, haute performance, préalablement mélange et ensaché en usine. Il contient du ciment de type Rapid Set®, un polymère redispersible en poudre, du sable et de la pierre à granulométrie contrôlée ayant une dimension nominale maximale de 10 mm (3/8 po) ainsi que d’autres additifs soigneusement choisis.

• Développement des résistances très rapide pour accélérer les travaux
• Grâce à ses propriétés plastiques supérieures, ce béton produit un mélange très fluide sans ressuage ni ségrégation
• Mise en place facile sans bourrage ni vibration
• Propriétés durci semblables à celles du béton conventionnel, donc parfaitement compatible à la plupart des substrats de béton à réparer
• Excellente adhérence au substrat existant sans l’usage d’un agent de liaisonnement ou d’un coulis de ciment
• Formulé avec des granulats naturels fins et grossiers de densité normale, non-réactifs afin d’éliminer toute réaction alkali-granulat potentielle (RAG)


1. CARACTÉRISTIQUES ET AVANTAGES

• Développement des résistances très rapide pour accélérer les travaux
• Grâce à ses propriétés plastiques supérieures, ce béton produit un mélange très fluide sans ressuage ni ségrégation
• Mise en place facile sans bourrage ni vibration
• Propriétés durci semblables à celles du béton conventionnel, donc parfaitement compatible à la plupart des substrats de béton à réparer
• Excellente adhérence au substrat existant sans l’usage d’un agent de liaisonnement ou d’un coulis de ciment
• Compatible avec l’utilisation d’inhibiteurs de corrosion *
• Formulé avec des granulats naturels fins et grossiers de densité normale, non-réactifs afin d’éliminer toute réaction alkali-granulat potentielle (RAG)
• Le système de management régissant la fabrication de tous les produits KING est certifié ISO 9001 : 2015

* Pour plus d’informations concernant l’utilisation d’inhibiteu de corrosion avec le RS-S10 SCC veuillez communiquer avec votre Représentant technique KING.

2. CARACTÉRISTIQUES ET AVANTAGES EN OPTION

INHIBITEUR DE CORROSION
RS-S10 SCC CI
• L’inhibiteur de corrosion protège les armatures en acier et les autres métaux incorporés dans le béton de la corrosion induite par la carbonatation ou les chlorure
• L’inhibiteur de corrosion pré-mélangé fournit le dosage approprié pour augmenter la protection contre la corrosion

3. UTILISATIONS

• À l’aide de coffrages, réparation de poutres, de colonnes et d’intrados en béton sur les ponts, les stationnements multi-étagés, ou toutes autres structures en béton
• Mettre en place le RS-S10 SCC à une épaisseur minimale de 50 mm (2 po)
• Utiliser le RS-S10 SCC pour des réparations en coffrage fermé seulement

4. PROCÉDURES

Préparation de la surface : Toute surface destinée à entrer en contact avec le RS-S10 SCC doit être exempte de toute trace de saleté, d’huile, de graisse ou d’autres substances étrangères susceptibles de nuire à l’adhérence du béton. Enlever le béton altéré ou détérioré et s’assurer que la surface d’application soit suffisamment rugueuse. Dégager derrière toute barre d’armature corrodée un espacement minimal de 25 mm (1 po). Le périmètre de la surface à réparer doit être coupé à l’aide d’une scie à une profondeur minimum de 20 mm (¾ po). Nettoyer la section à réparer avec de l’eau potable et saturer la surface en prenant soin d’y enlever le surplus d’eau libre (SSS).

Malaxage : Mettre 75 % de la quantité d’e au requise dans le mélangeur et y ajouter graduellement le contenu d’un sac de RS-S10 SCC durant le malaxage. Incorporer lentement le reste de l’eau requise sans excéder la quantité d’eau recommandée. La quantité d’eau maximale recommandée est de 2,75 L (0,73 gallon US) par sac de 30 kg (66 lb.). Laisser malaxer pendant 3 minutes et arrêter lorsque le mélange est homogène et a atteint la consistance voulue.

Mise en place : Lorsque la température ambiante est comprise entre 0 °C (32 °F) et 10 °C (50 °F), la température du béton frais doit être maintenue entre 21 °C (70 °F) et 30 °C (86 °F) pour favoriser le gain de résistance au jeune âge. La température du substrat doit être maintenue au-dessus de 0 °C (32 °F), jusqu’à la prise finale du matériau. Lorsque la température ambiante est inférieure à 0 °C (32 °F), se référer à ACI 306, « Guide to Cold Weather Concreting ». Par temps chaud, il est possible de substituer une partie de l’eau de gâchage par de la glace afin de refroidir le mélange et allonger le temps de mise en place. Lorsque la température ambiante est supérieure à 30°C (86°F), se référer à ACI 305, « Guide to Hot Weather Concreting ».

Remplir le coffrage d’eau pour complètement saturer le substrat et le coffrage. Réparer toute fuite d’eau dans le coffrage car il doit être étanche. Drainer l’eau avant d’introduire le RS-S10 SCC. Mettre en place le RS-S10 SCC par gravité dans les coffrages, en laissant le mélange enrober complètement les barres d’armature qui s’y trouvent. Aucun procédé de bourrage ou de vibration n’est requis. Les coffrages doivent demeurer en place jusqu’à ce que le béton atteigne une résistance à la compression minimale de 25 MPa, se référer à ACI 347 « Guide to Formwork for Concrete ».

5. MÛRISSEMENT

Le mûrissement est essentiel à l’optimisation des propriétés physiques du RS-S10 SCC et à la réduction du retrait plastique. Le mûrissement consiste à prévenir l’évaporation pour une période minimale de 3 heures suivant l’obtention de la prise initiale. Pour se faire, par exemple, utiliser une toile de plastique ou un agent de cure à base d’eau en conformité avec la norme ASTM C 309. Alternativement mettre l’agent de cure directement après le décoffrage. Le mûrissement est particulièrement important lorsque l’assèchement de la surface est rapide, par exemple par temps chaud, sec et venteux.

6. DONNÉES TECHNIQUES

Les données suivantes représentent les valeurs caractéristiques obtenues en conditions de laboratoire. Les résultats obtenus en chantier peuvent différer.

MASSE VOLUMIQUE

ASTM C 39 2260 kg/m3 (141 lb./pi3)

 

TEMPS D’OUVRABILITÉ Δ
20 minutes

TEMPS DE PRISE Δ
Initiale :
 30 minutes – 1 heure
Final : 45 minutes – 1 heure 15 minutes

ÉTALEMENT

ASTM C 1611 625 mm ± 50 mm
(25 po ± 2 po)

 

RÉSISTANCE À LA COMPRESSION

ASTM C 39
3 heures 25 MPa (3625 psi)
1 jour 35 MPa (5075 psi)
3 jours 37 MPa (5360 psi)
7 jours 40 MPa (5800 psi)
28 jours 45 MPa (6500 psi)

 

RÉSISTANCE EN FLEXION

ASTM C 78
1 jour 6,2 MPa (900 psi)
28 jours 6,7 MPa (970 psi)

 

MODULE D’ÉLASTICITÉ 

ASTM C 469
28 jours 24,0 GPa (3,5 x 106 psi)

 

COEFFICIENT DE POISSON

ASTM C 469
28 jours 0,25

 

ADHÉRENCE PAR RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT

ASTM C 882
1 jour 10,6 MPa (1535 psi)
7 jours 16,2 MPa (2350 psi)

 

RETRAIT DE SÉCHAGE UNIAXIALE

ASTM C 157
1 jour 190 μm/m
14 jours 250 μm/m
56 jours 450 μm/m

 

RETRAIT RESTREINT (ANNEAU)

ASTM C 1581
L’âge de fissuration Aucune fissure après 28 jours
Déformation initiale 0,2 μm/m
Déformation maximale – 32,9 μm/m
Taux de contrainte 0,05 MPa/jour (Faible potentiel de fissuration)

 

ABSORPTION

ASTM C 642 5,8 %

 

RÉSISTANCE AUX CYCLES DE GEL-DÉGEL

ASTM C 666 96,9 % (Excellent facteur de durabilité)

 

RÉSISTANCE À L’ÉCAILLAGE EN PRÉSENCE DE SELS DE DÉGLAÇAGE

ASTM C 672
50 cycles 0,18 kg/m2 (0,037 lb./pi2)

 

PÉNÉTRABILITÉ AUX IONS CHLORES

ASTM C 1202 499 Coulombs (très faible)

 

Δ Les données suivantes ont été obtenues en conditions de laboratoire, avec du matériel et à des températures ambiantes de 21 °C (70 °F). Des températures inférieures ou supérieures pourraient respectivement ralentir ou accélérer le développement des résistances.

7. RENDEMENT

Sac de 30 kg (66 lb.) donne environ 0,014 m3 (0,5 pi3).

8. EMBALLAGE

Le RS-S10 SCC est emballé dans des sacs à triple doublure de 30 kg (66 lb.), enveloppés sur des palettes en bois. Tous les produits KING peuvent être emballés pour satisfaire aux exigences spécifiques de chaque ouvrage.

9. ENTREPOSAGE ET DURÉE DE CONSERVATION

L’entreposage doit se faire dans un endroit sec et protégé des intempéries. Les sacs non-ouverts ont une durée de conservation de 12 mois.

10. CONSIGNES DE SÉCURITÉ

Le RS-S10 SCC est fabriqué à base de ciment à prise rapide. Le port d’équipements de sécurité utilisés pour la manutention de produits à base de ciment est donc recommandé : gants de caoutchouc, masque anti-poussière et lunettes de sécurité. Les fiches de donnée de sécurité peuvent être fournies sur demande.

Garantie

Ce produit est conçu pour procurer le rendement prescrit dans la présente fiche technique. Si toutefois il est utilisé dans des conditions autres que celles pour lesquelles il est destiné, ou s’il est utilisé d’une façon contraire aux recommandations prescrites dans la présente fiche technique, il risque de ne pas procurer le rendement prescrit aux présentes. Ce qui précède remplace toute autre garantie, déclaration ou condition, exprès ou tacites, y compris, sans s’y limiter, toute condition ou garantie implicite de qualité marchande et de conformité à un usage particulier, ainsi que toute garantie ou condition offertes en vertu de lois applicables ou autrement ou découlant de la co nduite habituelle ou des pratiques du commerce établies.

RS-S10 SCC
RS-S10 SCC

RS-S10 SCC est un mélange de béton, autoplaçant, haute performance, à durcissement rapide, modifié aux polymères, conçu pour les réparations de béton. Il est mélange de béton autoplaçant de réparation, haute performance, préalablement mélange et ensaché en usine. Il contient du ciment de type Rapid Set®, un polymère redispersible en poudre, du sable et de la pierre à granulométrie contrôlée ayant une dimension nominale maximale de 10 mm (3/8 po) ainsi que d’autres additifs soigneusement choisis.

• Développement des résistances très rapide pour accélérer les travaux
• Grâce à ses propriétés plastiques supérieures, ce béton produit un mélange très fluide sans ressuage ni ségrégation
• Mise en place facile sans bourrage ni vibration
• Propriétés durci semblables à celles du béton conventionnel, donc parfaitement compatible à la plupart des substrats de béton à réparer
• Excellente adhérence au substrat existant sans l’usage d’un agent de liaisonnement ou d’un coulis de ciment
• Formulé avec des granulats naturels fins et grossiers de densité normale, non-réactifs afin d’éliminer toute réaction alkali-granulat potentielle (RAG)


SECTION 1 : IDENTIFICATION DU PRODUIT CHIMIQUE ET DE LA COMPAGNIE

Nom du produit RS-S10 SCC
Identificateur du produit Béton RS-S10 autoplaçant
Numéro de la FS 0167
Famille du produit Produits de construction KING – Béton
Fabricant/Fournisseur Matériaux King et compagnie, 3825 Alfred-Laliberté, Boisbriand, QC, J7H 1P7
Numéro de téléphone d’urgence

Matériaux King et compagnie, (800) 430-4104, 8:30 am-4:30 pm

Utilisation À l’aide de coffrages, réparation de poutres, de colonnes et d’intrados en béton sur les ponts, les stationnements multi-étagés, ou toutes autres structures en béton.

SECTION 2 : IDENTIFICATION DES DANGERS

Effets potentiels sur la santé
Voies d’exposition Inhalation; ingestion; absorption par la peau; contact oculaire.
Inhalation L’exposition à des concentrations atmosphériques au-dessus des limites d’exposition peut provoquer une irritation du nez, de la gorge et des poumons.
Contact avec la peau Une exposition prolongée ou répétée peut irriter la peau.
Contact avec les yeux La poussière peut provoquer une irritation immédiate ou tardive ou de l’inflammation. Le contact cause de graves brûlures accompagnées de rougeurs, de gonflement, de douleur et d’une vision floue. Des dommages permanents, y compris la cécité, pourraient en résulter.
Ingestion Peut être caustique pour les tissus muqueux.
Effets d’une exposition de longue durée (chronique) Le risque de blessure dépend de la durée et du niveau d’exposition. Ce produit contient de la silice cristalline. Une inhalation prolongée ou répétée de silice cristalline respirable peut causer la silicose, une maladie pulmonaire gravement invalidante et potentiellement mortelle. Voir la Section 4 pour plus d’information.
Cancérogénicité CANCÉROGÈNE. Reconnu(e) comme pouvant causer: cancer du poumon.

SECTION 3 : COMPOSITION/INFORMATION SUR LES INGRÉDIENTS

Nom chimique Numéro de CAS Concentration % Autres identificateurs
Silice, quartz totale 14808-60-7 60 – 100 %
Ciment sulfoaluminate de calcium 960375-09-1 10 – 30 %

 

Remarques : D’autres additifs non contrôlés par le SIMDUT ou toute autre loi.

SECTION 4 : PREMIERS SOINS

 

Mesures de premiers soins

Inhalation Porter la victime dans un endroit aéré. Consulter un médecin en cas de malaise ou si les symptômes de toux ou autres ne se calment pas.
Contact avec la peau Retirer rapidement les vêtements, les chaussures et les articles de cuir (p. ex. bracelets de montre, ceintures) contaminés. Laver doucement, mais en profondeur, à l’eau tiède avec un savon non abrasif pendant 5 minutes. Si l’irritation ou la douleur persiste, consulter un médecin.
Contact avec les yeux Immédiatement rincer les yeux contaminés à l’eau tiède, en douceur, pendant 15 à 20 minutes, tout en maintenant les paupières ouvertes. Si l’irritation ou la douleur persiste, consulter un médecin.
Ingestion NE JAMAIS rien administrer par la bouche à une victime qui est en train de perdre conscience, est inconsciente ou a des convulsions. NE PAS FAIRE VOMIR. Si conscient, donner un verre d’eau ou de lait. Appeler immédiatement un centre antipoisons ou un médecin.

 

Note au médecin
Notes supplémentaires – Silicose – Il y a trois (3) types de silicose:

1) Silicose chronique simple – qui résulte d’une exposition à long terme (plus de 20 ans) à de faibles quantités de silice cristalline respirable. Des nodules d’inflammation chronique et des lésions provoquées par la silice cristalline respirable se forment dans les poumons et au niveau des ganglions lymphatiques de la poitrine. Cette maladie peut s’accompagner de difficultés respiratoires et ressembler à une broncho-pneumonie chronique obstructive.

2) Silicose accélérée – survient après une exposition à des quantités plus importantes de silice cristalline respirable pendant une période plus brève (5-10 ans). L’inflammation, les lésions et les symptômes progressent plus rapidement dans le cas d’une silicose accélérée que dans le cas d’une silicose simple.

3) Silicose aiguë – résulte d’une exposition de courte durée à de très grandes quantités de silice cristalline respirable. Les poumons deviennent très enflammé et peuvent se remplir de liquide, provoquant d’importantes difficultés respiratoires et de faibles taux d’oxygène dans le sang. Une fibrose massive progressive peut avoir lieu dans le cas de silicose simple ou accélérée, mais elle est plus courante avec la forme accélérée. La fibrose massive progressive résulte.

SECTION 5 : MESURES À PRENDRE EN CAS D’INCENDIE

Inflammabilité Ne brûle pas.
Agents extincteurs appropriés Non combustible. Utiliser un agent extincteur approprié à l’incendie environnant
Dangers particuliers que pose le produit chimique Aucun connu.
Équipement de protection individuelle et précautions pour les pompiers Le quartz est une substance cancérigène et est un danger si inhalé de façon chronique. Les pompiers peuvent entrer dans la zone si un appareil respiratoire autonome à pression positive (approuvé par le NIOSH ou équivalent) ainsi qu’une tenue de feu complètes sont portés. Nettoyer la tenue de feu contaminée avec de l’eau pour effacer toute traces de fibres de quartz.

SECTION 6 : MESURES À PRENDRE EN CAS DE DÉVERSEMENTS ACCIDENTELS

Précautions personnelles Utiliser l’équipement de protection individuelle recommandé à la Section 8 de la présente fiche signalétique. Restreindre l’accès à la zone contaminée jusqu’à ce que le nettoyage soit terminé. S’assurer que le nettoyage est effectué par du personnel qualifié et portant la protection respiratoire appropriée ainsi que des vêtements de protection chimique.
Précautions relatives à l’environnement Empêcher la pénétration dans les égouts, le sol, ou les cours d’eau.
Méthode de confinement et de nettoyage Éviter de balayer à sec. Au besoin, utiliser un abat-poussière tel que l’eau. Ne pas utiliser d’air comprimé pour le nettoyage. Laisser le produit sécher ou se solidifier avant de le jeter. Recueillir au moyen d’une pelle, d’une écope ou d’un aspirateur HEPA approuvé et placer dans un récipient approprié en vue de l’élimination. Endiguer et récupérer l’eau contaminée en vue de l’éliminer de façon appropriée. Rincer la zone affectée avec de l’eau.

SECTION 7 : MANUTENTION ET ENTREPOSAGE

Manutention N’utiliser qu’aux endroits où la ventilation est adéquate. Éviter de produire de la poussière. Une tenue des locaux appropriée est extrêmement importante. Empêcher l’accumulation de poussières sur TOUTES les surfaces, y compris les chevrons des plafonds et les autres surfaces dissimulées. Le produit en sac est lourd et pose des risques tels que des entorses et foulures du dos, des bras, des épaules et des jambes lorsqu’il faut le soulever et le malaxer. Empilez les matériaux ensachés de façon sécuritaire pour éviter qu’ils tombent.
Entreposage Entreposer dans une zone ayant les caractéristiques suivantes : sec. Entreposer dans le récipient d’expédition original étiqueté. Empêcher l’accumulation de poussières sur TOUTES les surfaces. Nettoyer fréquemment. Éviter le balayage à sec. Utiliser un aspirateur muni d’un filtre à haute efficacité. Tenir à l’écart de la nourriture et de l’eau potable.

SECTION 8 : CONTRÔLE DE L'EXPOSITION/PROTECTION INDIVIDUELLE

Limites d’exposition

ACGIH TLV®

OSHA PEL

AIHA WEEL

Nom chimique

TWA

STEL

TWA

Ceiling

8-hr TWA

TWA

Silice, quartz totale

0,05 mg/m3
(R) A2

0,1 mg/m3

Ciment sulfoaluminate de calcium

10 mg/m3 (R) A4

5 mg/m3
(R)

 

Commentaires sur les limites d’exposition ACGIH® = American Conference of Governmental Industrial Hygienists. TLV® = Valeur limite d’exposition. TWA = Moyenne pondérée dans le temps. A2 = Cancérogène humain suspecté. R = Fraction respirable. OSHA = Occupational Safety and Health Administration des États-Unis. A4 = Substance non classifiable comme cancérogène pour l’humain.
Contrôles d’ingénierie Si l’utilisation du produit génère de la poussière, de la fumée ou du brouillard, utiliser une ventilation adéquate pour maintenir l’exposition de contaminants aériens en dessous de la limite d’exposition.
Équipement de protection individuelle
Protection des yeux et du visage Éviter tout contact avec les yeux. Porter des lunettes de protection contre les produits chimiques et écran facial si le contact est possible.
Protection de la peau De l’équipement de protection individuelle pour le corps doit être choisi en fonction de la tâche à exécuter. Cela comprend des gants, des combinaisons et des chaussures. Des gants approuvés devraient être portés, selon l’évaluation des risques effectuée.
Protection des voies respiratoires L’utilisation d’un respirateur approuvé, basée sur une évaluation des risques est nécessaire. La protection respiratoire doit être choisie selon les niveaux prévus ou connus d’exposition et le travail à effectuer.
Dispositions générales relatives à l’hygiène Les précautions suivantes constituent des pratiques exemplaires : éviter de respirer le produit; éviter tout contact cutané et oculaire; se laver les mains après la manutention.

SECTION 9 : PROPRIÉTÉS PHYSIQUES ET CHIMIQUES

État physique Solide
Apparence Poudre grise-havane
Odeur Sans odeur
Seuil de l’odeur Pas disponible
Point d’ébullition Pas disponible
Point de congélation Pas disponible
Densité relative (eau = 1) 2,5
PH Réagit avec l’eau pour former une solution alcaline.
Coéfficient de réparation n-octanol/eau Sans objet
Tension de vapeur Sans objet
Densité de vapeur Sans objet
Taux d’évaporation Sans objet
Point d’éclair Sans objet
Limite inférieure d’inflammabilité/explosivité Sans objet
Limite supérieure d’inflammabilité/explosivité Sans objet
Température d’auto-ignition Sans objet

SECTION 10 : STABILITÉ ET RÉACTIVITÉ

Stabilité chimique Habituellement stable.
Conditions à éviter Un contact accidentel avec de l’eau. Production de poussières.
Matières incompatibles Lorsque mélangé à de l’eau, peut être très alcalin. Incompatible avec les acides, l’ammonium et les sels. Éviter le contact de la silice avec des agents oxydants puissants et des acides.
Produits de décomposition dangereux Monoxyde de carbone, dioxyde de carbone, dioxyde de soufre.
Possibilité de réactions Inconnu.

SECTION 11 : DONNÉES TOXICOLOGIQUES

CL50/DL50 Valeur

Nom chimique CL50 DL50 (orale) DL50 (cutanée)
Silice, quartz totale 500 mg/kg (rat)

 

CL50: Aucun renseignement trouvé.
DL50 (orale): Aucun renseignement trouvé.
DL50 (cutanée): Aucun renseignement trouvé.

Corrosion/irritation de la peau
Aucun renseignement n’a été trouvé.

Corrosion/irritation des yeux
Aucun renseignement n’a été trouvé.

Effets d’une exposition de courte durée (aiguë)
Inhalation : À faibles concentrations: Peut causer : inflammation des poumons. À fortes concentrations: Peut causer : irritation du nez et de la gorge. inflammation des poumons.

Effets d’une exposition de longue durée (chronique)
Le dommage des poumons, tels que l’inflammation, la silicose (cicatrisation des poumons) et la protéinose alvéolaire (une condition où un type de protéine s’accumule dans les alvéoles) ont été observés chez plusieurs espèces animals différentes suite à des expositions au quartz allant d’une semaine à 27 mois.

Sensibilisation des voies respiratoires et/ou de la peau
N’est pas un sensibilisant des voies respiratoires. N’est pas un sensibilisant cutané. Des réactions ont été observées après que de la silice cristalline se soit accidentellement logée sous la peau, à la suite d’une blessure physique. Souvent cet effet est retardé pendant des semaines à plusieurs années.

Cancérogénicité

Nom chimique IARC ACGIH® NTP OSHA
Silice, quartz totale Groupe 1 A1 Cancérogène reconnu

 

Signification des abréviations
CIRC = Centre International de Recherche sur le Cancer. Groupe 1 = Cancérogènes pour l’humain. ACGIH® = American Conference of Governmental Industrial Hygienists. A1 = Cancérogène confirmé pour l’humain. NTP = National Toxicology Program. Cancérogène reconnu = Cancérogène humain reconnu.

Tératogénicité / embryotoxicité
Aucun renseignement n’a été trouvé.

Toxicité pour la reproduction
Aucun renseignement n’a été trouvé.

Mutagénicité
Aucun renseignement n’a été trouvé.

Produits toxicologiquement synergiques
Aucun renseignement n’a été trouvé.

SECTION 12 : DONNÉES ÉCOLOGIQUES

Remarques générales : Cette section n’est pas exigée par le SIMDUT.

SECTION 13 : DONNÉES SUR L'ÉLIMINATION

La production de déchets devrait être évitée ou minimisée autant que possible. Éliminer le surplus et les produits non-recyclables par le biais d’un entrepreneur agréé en élimination de déchets. L’élimination de ce produit, des solutions et des sous-produits doit respecter en tous les cas les lois de la protection de l’environnement et de l’élimination de déchets, ainsi qu’à toutes lois locales ou régionales applicables. Évitez la dispersion des matériaux renversés , ainsi que leur écoulement et tout contact avec le sol, les voies navigables, les drains et les égouts.

SECTION 14 : INFORMATIONS SUR LE TRANSPORT

Renseignements sur le transport
N’est pas régi par le Règlement canadien sur le transport de marchandises dangereuses. N’est pas régi par le Règlement DOT É.-U.

Autres informations relatives au transport
Renseignements particuliers sur le transport : Sans objet

 

SECTION 15 : INFORMATIONS SUR LA RÉGLEMENTATION

Canada
Classification SIMDUT

Catégorie D2A, Catégorie E

D2A – Matières très toxiques (Toxicité chronique; Cancérogénicité); E – Matières corrosives Ce produit a été répertorié conformément aux critères de danger établis par le Règlement sur les produits contrôlés et la FS contient tous les renseignements exigés par le Règlement sur les produits contrôlés.

SECTION 16 : RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

FDS préparée par Matériaux King et Compagnie
Numéro de téléphone 450-430-4104
Date de préparation le 14 mars, 2016

Avis

Selon le meilleur de nos connaissances, les informations contenues dans ce document sont exactes. Toutefois, ni Industries KPM Ltée, ni aucune de ses filiales, ne peuvent assumer quelque responsabilité que ce soit pour l’exactitude ou l’exhaustivité des informations contenues dans ce document. La détermination finale de la convenance de tout matériel est la responsabilité exclusive de l’utilisateur. Tous matériaux peuvent présenter des dangers inconnus et doivent être utilisés avec prudence. Bien que certains dangers soient décrits aux présentes, nous ne pouvons pas garantir que ce sont les seuls risques qui existent.